Prix du Jury étudiant

Prix du Jury étudiant 2019


PRIX de L’ECRIT SOCIAL 2019 – PRIX DU JURY ETUDIANT

SANDRINE GARCIA, Le goût de l’effort. La construction familiale des dispositions scolaires.

 

Le livre de Sandrine Garcia est un ouvrage instructif. Certes, on n’en attend pas moins d’un texte sur l’école. Mais il fait surtout œuvre de bonne sociologie car il permet de mettre à jour des conduites parentales non visibles et finalement peu imaginables si on en reste à l’observation des évidences. Une classe sociale = un avenir scolaire : pas si simple.

En fait, l’accompagnement éducatif des parents de la classe moyenne est crucial dans la réussite scolaire de leurs enfants. La transmission par osmose du capital culturel (voir Bourdieu) au sein de la famille, n’est pas le premier facteur de réussite à l’école primaire. Bien au contraire, l’avantage scolaire des enfants de classe moyenne n’a rien d’automatique et est lié à une mobilisation parentale constante.

L’ouvrage souligne que les rapports entre l’école et les parents sont très inégaux selon le milieu social. Les parents des classes moyennes disposent de ressources (culturelles, sociales et économiques) qui leur permettent de ne pas dépendre totalement des prescriptions et verdicts scolaires. Généralement, ils accordent leur confiance aux enseignants mais n’hésitent pas à en contourner les prescriptions si elles leur déplaisent, tout en cherchant à préserver de bonnes relations avec l’école. Les parents de catégories moyennes disposent d’une assurance sociale leur permettant de se fier à leur expertise et à leurs ressources propres sans dépendre exclusivement de l’école.

Au contraire, les familles les moins dotées entretiennent un rapport dominé à l’institution scolaire : leur manque de ressources les rend dépendantes des verdicts scolaires. Se sentant incompétentes pédagogiquement, elles ne cherchent pas à faire réaliser des apprentissages à leurs enfants alors que ceux-ci pourraient en bénéficier. De même, ces familles ne disposent pas de ressources pour s’opposer aux injonctions de l’école

Beaucoup de lecteurs pourront se reconnaitre dans ce texte, parents ou enfants de la classe moyenne ou de milieux populaires. Comment chacun de nous a construit son gout de l’effort- ou pas ? C’est l’une des questions qu’on se posera inévitablement à la lecture de l’ouvrage, bien écrit et d’une lecture aisée.

Carole Palierne

Pour lire un résumé détaillé et exhaustif de cet ouvrage, rendez-vous à http://journals.openedition.org/lectures/31053

 

Les partenaires du Prix de l'Ecrit Social

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK